Infos Togo Refus de l’offre de nomination à la Direction général du CHU Sylvanus Olympio

David Dosseh s’évite la collision avec ses anciens copains du SYNPHOT

Publié le jeudi 21 février 2013, par Gabinho

Le Professeur chirurgien David Dosseh ne sera pas le prochain directeur du CHU (Centre hospitalier universitaire) Sylvanus Olympio de Lomé. Nommé le 12 février dernier pour prendre la direction générale du CHU, l’ancien président du SYNPHOT (Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo), a simplement décliné l’offre de prendre la succession de l’actuel directeur général, Yorouba Séménou. D’après des sources proches du ministère de la Santé et relayées par notre confrère en ligne Afreepress, il a, à travers une lettre adressée au ministre Charles Kondi Agba, indiqué ne pas disposer du bagage nécessaire pour mener à bien une telle mission à la tête d’une si importante structure de santé.

« Le chirurgien a rejeté l’offre en relevant le manque d’expérience qui est la sienne en matière de gestion d’une si importante structure qu’est le CHU Sylvanus Olympio, le plus grand centre hospitalier du Togo », écrivait notre confrère.

Un refus qui n’est pas sans regret pour le ministre de la Santé qui trouvait en lui un pion essentiel pouvant tirer vers le haut ce plus important centre de santé du Togo.

Mais au-delà de toutes ces considérations qui relève un peu plus du domaine de la civilité, il est à noter que c’est une « démission » avant même de prendre fonction qui apporte de l’eau au moulin de certains analystes qui se demandaient comment le professeur David Dosseh, aura à gérer les réclamations et les grèves de ses anciens collègues du SYNPHOT, dans son rôle de Directeur général du CHU. Aller jusqu’à dire que c’est plutôt la raison qui l’a poussé à repousser l’offre de nomination qui lui a été faite, il n’y a qu’un pas à franchir.
M. G, Lomé (Telegramme228)