Actualités Infos Togo / Affaire d’incendie des marchés de Lomé et de Kara / Arrestation

Adja, Mme Nukafu, Agbéyomé : A qui le tour ?

Publié le mercredi 16 janvier 2013


Ces noms cités sont ceux des personnes connues du grand public et détenus dan le cadre de l’enquête judiciaire suite à l’incendie des deux grands marchés du Togo (Adawlato et Kara) la semaine dernière. Pour le Président de OBUTS, Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, à peine son immunité d’ancien président de l’Assemblée nationale togolaise, levée dans la matinée de mercredi par l’Assemblée nationale que la Gendarmerie nationale a mis à exécution en début d’après-midi, le mandat d’interpellation.

Agbéyomé Kodjo est-il ou non un auteur ou commanditaire des derniers incendies au Togo ? Pour l’heure, personne ne saura répondre à cette question. Ce qui est sûr, c’est que l’ex-président de l’Assemblée Nationale et ex-premier ministre du Togo est soupçonné d’être impliqué dans cette affaire d’incendie des marchés. Et dans cette logique, conformément à l’enquête judiciaire ouverte pour identifier et appliquer la loi aux auteurs et commanditaires de ces drames, la lavée de l’immunité parlementaire d’Agbéyomé Kodjo a été effectuée hier matin par les députés, et le présumé interpellé alors même qu’il était en son domicile à Forever. Tout porte à croire que les choses iront un peu plus vite et que si réellement les personnes interpellées sont commanditaires, ils aideront à faire la lumière. Outre Agbéyomé, qui a été emmené par les agents de la SRI, du matériel informatique a été également emporté pour les besoins de l’enquête en cours.

Mais la tournure que les évènements prennent nous amène à nous demander qui sera le prochain sur la liste à être interpellé. Ceci, vu que les premières informations qui nous sont parvenues évoquaient une short-list de cinq personnes dans les sphères de décision du CST.

Dans le même dossier, le vice-président de OBUTS, Gérard Adja a été arrêté alors même qu’il rentrait de l’Eglise avec sa famille, et la membre de la section ANC Nukafu, Mme Suzane Nukafu a été arrêtée en plein jour au vu et au su de la population du quartier Nukafu. De même, ce sont les avocats Mes Jil-Benoît Afangbédji et Raphael Kpandé-Adzaré qui, partis s’enquérir des nouvelles de Gérard Adja, qui feront l’objet d’une brève arrestation avant de recouvrer leur liberté, mais qui se sont vus indiquer d’être à disposition de la justice si le besoin de les écouter se fait sentir.

A cette allure, l’on peut se dire que le dossier réserve encore d’autres éléments qui pour l’instant sont entourés de mystères.

Tout compte fait, on espère voir ces personnes interpellées être rapidement entendues et que si tant est qu’elles ne sont aucunement mêlées à cette affaire, qu’elles soient purement et simplement relâchées.

G.K, Lomé (Telegramme228)

Les articles les plus lus...
 
Copyright © Telegramme228.com 2012 - Réalisation: FafaGraphisme & Technologies