Nos régions Savanes / Enseignement technique

« C3 SCHOOL MANAGEMENT » en mode vulgarisation

Publié le mardi 19 octobre 2021, par Gabinho

Promotion et culture d’un enseignement de qualité dans les établissements techniques du Togo, c’est la préoccupation première du ministère délégué chargé de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat qui met à la disposition de ces établissements, le « C3 SCHOOL MANAGEMENT », un outil de management de qualité d’un établissement de formation technique. Cet outil est vulgarisé à travers une formation à l’endroit des responsables des établissements et centres de formation techniques de la région des Savanes ( du 19 au 22 octobre ) à Dapaong.
Une activité inscrite dans le Programme de formation technique et professionnelle et emploi des jeunes (PAFPE) phase III élaboré par le Ministère délégué chargé de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat et exécuté par le Fonds National d’Apprentissage, de Formation et de Perfectionnement Professionnels (FNAFPP).
Ceci, grâce au soutien financier de la Coopération financière allemande à travers la Banque de Développement Allemande (KfW).
Le présent programme compte apporter une amélioration efficiente des possibilités d’emploi et de revenus dans les pôles régionaux de croissance sélectionnés et la création des conditions favorables pour améliorer la qualité et l’accès à la formation technique et professionnelle. Il sera donc question de permettre à ces responsables de pouvoir reconnaître et bien traiter les structures de gouvernance, leur permettre d’être capables de planifier et veiller sur toutes les ressources et de communiquer tous les acteurs impliqués .
Le management de qualité : notion d’une bonne école, le projet d’établissement : concept de base, outils de diagnostic, le leadership : analyse des parties prenantes (jeux de rôles), le management idéal, la conduite du changement : notion de modèle économique. La communications sur le management de qualité : éléments de communication et sur la préparation des productions pour la présentation finale sont les différentes communications de la formation ; pour le coordonnateur du PAFPE, M. Rodrigue Dodji Fongbemi, « le programme couvre le secteur agro-Sylvio-pastoral prenant en compte tous les métiers pouvant contribuer à la dynamique de l’agriculture et du développement rural. Le programme embrasse la réhabilitation, la construction, l’élargissement et l’équipement des établissements technique de formation professionnelle (ETFP) et les mesures d’accompagnement comprenant : la formation des formateurs, le renforcement des capacités managériales, les mesures d’insertion professionnelle, les mesures de sensibilisation ».
V.G (T228)