Infos Togo Savanes / Violences basées sur le genre et engagement des femmes dans la prévention de l’extrémisme violent

Des leaders d’opinion et journalistes en Sommet régional à Dapaong

Publié le vendredi 1er juillet 2022, par Gabinho

Renforcer la cohésion sociale et soutenir les communautés pour limiter leurs vulnérabilités afin de renforcer les efforts en cours dans notre pays dans la prévention de l’extrémisme violent ; c’est l’objectif du sommet régional qui a rassemblé les femmes leaders, les chefs traditionnels, les professionnels des médias, les acteurs de la société civile, les maires, les préfets et les membres du CIPLEV.
Les participants venant des préfectures de Kpendjal, Kpendjal-Ouest, de Tône et de Cinkassé ont écouté plusieurs intervenants dont Mme Abigail Slenski, Représentante résident adjoint de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) qui, dans son allocution, a qualifié la présente rencontre de haut niveau régional qui permettra aux femmes formées de partager leurs expériences, les leçons apprises, les défis et perspectives pour des initiatives concertées et renforcées dans la lutte contre les violences basées sur le genre et sur l’extrémisme violent dans la région des Savanes. Elle a salué et félicité le REFED-Savanes qui a conçu le projet et le met en œuvre en relevant tous les défis pour sa réussite. Le projet devra durer trois mois et grâce au soutien du PRAPC, le REFED a pu organiser des sessions de renforcement de capacités de 180 femmes leaders des préfectures de Tône, Cinkassé, Kpendjal et Kpendjal-Ouest sur les violences basées sur le genre , le leadership et la cohésion sociale. A l’issue de ces formations ces femmes formées ont conduit des sessions de restitution et de sensibilisations à l’endroit de leurs communautés respectives.
Le projet appui à l’engagement des femmes de Kpendjal, de Kpendjal-Ouest, et de Tône dans la lutte contre les violences basées sur le genre et le renforcement de la cohésion sociale et du vivre–ensemble est financé par le Programme d’Appui aux pays Côtiers (PRAPC), un programme initié par l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID). La présente rencontre sert d’occasion de partage d’expériences et des leçons apprises afin de mieux faire face aux défis sur les violences basées sur le genre et sur les questions de prévention de l’extrémisme violent.
V.G.(T228)