Infos Togo TOGO/ Fixation de prix plafond d’huile végétale

Encore un arrêté glissant comme de l’eau sur les plumes d’un canard ?

Publié le mardi 5 juillet 2022, par Gabinho

Au Togo, le marché des produits alimentaires est l’un des plus spéculatifs du moment. Les produits oléagineux le sont encore plus particulièrement. Ceci amène le gouvernement togolais à prendre une nouvelle mesure.

Pour mettre terme à la spéculation, les autorités se sont une fois encore prêtées à l’exercice de fixation de prix plafond pour l’huile végétale.

"Le prix plafond du litre de l’huile végétale aux consommateurs est fixé à 1170 FCFA TTC sur toute l’étendue du territoire national.", a spécifié le ministre togolais du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, dans un arrêté en date du 30 juin 2022.

Il y est également rappelé que "Les prix plafonds des autres produits restent inchangés." La mesure est salutaire dans la mesure où son application soulagerait un tant soit peu, la population du Togo en cette période marquée par l’inflation.

Cependant, l’on se demande si cet arrêté ministériel sera aussi accueilli comme de l’eau versée dans le dos d’un canard ?

En effet, qu’il nous souvienne que le 12 mai dernier, un arrêté du même ministère du commerce fixait le prix de certains produits de grande consommation au Togo, dont l’incontournable céréale, MAÏS à 650f la grande mesure dans le Grand Lomé et la région maritime. Mais ce n’est pas pour autant que le maïs ait été vendu à ce prix, pire il est passé de 800f à 850f voir 900f.

Par ailleurs, le ministre Adedze instruit le Secrétaire général de son ministère d’œuvrer à l’exécution de cet arrêté.

Il y va même au delà de 2500f le litre, dans certains lieux de vente. Espérons que les commerçants n’avanceront plus moult arguments pour justifier la fixation des différents prix d’huile végétale sur le marché.

Yvette S.